Découvrez les 10 magies de Dame Nature

Bonjour mes lecteurs préférés,

J’espère que vous n’êtes pas trop débordés par les préparatifs de la fin du mois qui nous attendent, n’oublier pas d’anticiper pour ne pas vous retrouvez en plein rush des préparations de Noël à la dernière minute.

J’aborde cette semaine le sujet de la place de la nature comme source de bien-être et de créativité.

Cette nature qui nous entoure et qui est particulièrement belle au mois de Décembre, si quelques flocons de neige se décident à pointer leur nez.

Nous disons souvent que la « nature nous entoure », mais en réalité nous sommes partie intégrante de cette nature

Même si parfois, nous l’oublions.

Nous courrons partout telles de petites fourmis, la tête dans le guidon, que l’on oublie de relever, 5 min ou 1 heure pour admirer ce miracle de la vie qui se déroule devant nos yeux. Un coucher de soleil, un champ enneigé, un animal familier qui nous accueille avec joie…autant de beauté simple de la vie.

Depuis toute petite, je vis dans un milieu entouré de verdure et d’animaux, avec la chance immense d’habiter une région où la mer vient lécher les rochers graniteux.

Côte de granit rose

Cette grande bleue n’en fini pas de nous apaiser

Comme une amie de longue date qui vous tendrait les bras à chaque fois que l’on en a besoin. Elle est toujours là, fidèle à elle-même, nous berçant de ses va-et-vient réguliers, caressant les galets qui dégringolent la pente de cette plage où je me rends souvent.

Un son de pluie de cailloux résonne alors, mêlé au bruit des vagues qui s’éclatent en déversant leur écume blanche.

L’air iodé réveille mes narines et le vent parfois en colère nous décoiffe avec malice. J’aime ramasser quelques petits galets que je récolte dans ma poche comme le Petit Poucet, juste pour le plaisir de toucher leur peau lisse.

Vous l’aurez compris, un des bienfaits de la nature est de nous relier complètement à nos sens.

Cela peut paraître banal peut-être pour certains, pourtant, lorsque nous vivons longtemps et souvent nos yeux accrochés à des écrans, nous oublions parfois de faire appel à nos sens.

Ces sens nous rendent notre dimension physique, nous rappelle que notre corps est là, lorsque parfois, nous sommes trop portés à vivre dans le mental.

Les sens nous connectent à notre plaisir!

C’est en cela que se relier à nos sens nous permet d’accéder au bien-être et à une plus grande impression d’être « en vie ».

Si vous connaissez un épisode de déprime, ou si vous subissez la dépression, ou encore si vous vous sentez seul, vous relier à la nature chaque jour pourra être une étape d’un mieux-être.

Nous respirons mieux lorsque nous sommes dehors.

En abordant la méditation, et précédemment lorsque je faisais de la sophrologie, j’ai bien compris que la façon dont nous respirons a une grande importance sur notre état général.

Par exemple, des personnes qui souffrent de crises d’angoisse ou d’anxiété peuvent les réguler simplement en apprenant à mieux respirer. Cela peut paraître trop simple pour être vrai mais pourtant ça fonctionne bel et bien, le corps étant lié à l’esprit, les deux interagissent ensemble et influencent l’autre.

Au contact de l’oxygène renouvelée, la respiration se fait naturellement plus ample. Avez-vous remarqué comme nous aimons « prendre des bouffées d’air frais » lorsque nous marchons en forêt ?

La forêt est également un lieu où l’on peut se ressourcer paisiblement et c’est l’endroit magique pour se rendre compte des mouvements des saisons.

La forêt nous rappelle les cycles de la vie

En cette fin d’Automne, les arbres se dénudent et les feuilles dansent dans le vent. Les odeurs de sous-bois humides abritent encore quelques champignons mais les cèpes ont disparus. Avec mon fils, nous nous amusons à reconnaître les différentes espèces d’arbres et leur feuilles. Il y a toujours quelque-chose à observer en forêt et il peut arriver que l’on fasse de drôles de rencontres.

Un lézard dans le jardin

Non je ne vous parle pas des lutins ou des korrigans, je ne suis pas encore tombée nez-nez avec eux !

J’ai eu la chance au cours de ma vie d’être guidée par mon père qui est passionné par les animaux sauvages . Il aime la nature et il a su me le transmettre. Enfant je parcourais des kilomètres avec lui à travers champs avec les chiens ou plus tard en V.T.T.

L’observation des animaux nous fait retrouver le bonheur de la découverte

J’ai pu observer parfois des chevreuils, des cerfs et des biches , des sangliers, des lièvres, lapins,, des faisans, et bien sûr des tas d’oiseaux…

Il y a un bois tout prêt de chez moi et je vois passer parfois un renard ou un chevreuil. Un après-midi de plein soleil, des renardeaux y jouaient, roulaient et se couraient après dans un champs, un spectacle rare et joyeux d’une grande pureté!

Le renardeau dans la forêt

Des moments comme cela me ramènent toujours à cette joie simple de faire partie de ce grand tout.

Vivre dehors nous ramène souvent à l’essentiel.

Le rouge-gorge et la mésange sont coutumiers de mon jardin et des espèces plus rares me rendent aussi parfois visite comme le pic épeiche à la robe rouge, blanche et noire ou les bouvreuils aux couleurs si vives.

Bouvreuil au jardin

Et les chants de ces oiseaux ! Une mélodie joyeuse qui fêtent l’arrivée du printemps ! Dommage que nous ne sommes pas en cette saison, j’aurais peut-être pu vous enregistrer une bande sonore en podcast…à moins que je vous fasse écouter le hululement de la chouette hulotte qui est encore là au petit matin lorsque je me réveille ? Ce ne sera pas pour cette fois, mais au printemps il se peut que l’envie me reprenne.

Quoi de plus agréable que de cueillir les fruits et les légumes savoureux du jardin

Pour les plus courageux et ceux qui sauront s’organiser pour dégager du temps pour l’entretenir, cultiver son jardin potager est une grande source de joie. Le travail de la terre nous permet de faire un peu d’exercice physique qui est toujours bon à prendre pour se maintenir en bonne santé.

L’air de rien notre peau est mieux exposée aux rayons du soleil et fait le plein de vitamine D (je ne sais pas si vous connaissez mais la carence de vitamine D nous rend très fatigués).

Lorsque le moment est venu, nous sommes heureux de récolter des fruits et légumes sans produits chimiques ou pesticides, avec une saveur inégalable. C’est à ce moment-là que nous nous souvenons que la tomate est un fruit tant son goût est sucré !

Si par contre, vous manquez de temps, ou si vous n’êtes pas très courageux, vous pouvez tout de même installer quelques arbres fruitiers qui feront une grande partie du travail par eux-même.

Si vous manquez d’espace, il est toujours possible d’installer quelques fraisiers, framboisiers, radis ou des tomates-cerise qui ne prennent pas beaucoup de place, qui sont faciles à cultiver et qui font le plaisir des enfants.

Je ne fais pas pour ma part de grandes prouesses en jardinage pour le moment car cela n’a pas été ma priorité, nous avons un petit potager, un cerisier et quelques framboisiers.

Nous souhaitons tout de même l’agrandir pour planter au moins 2 arbres fruitiers cette année. L’année prochaine, des courges pourront faire leur apparition, pour que l’on puisse s’amuser à décorer la maison à Halloween de leurs couleurs chatoyantes et pour composer ces délicieuses soupes d’hiver qui nous apportent beaucoup de vitamines!

J’adore aussi les plantes aromatiques qui se fondent ça et là dans le paysage : de la menthe pour agrémenter le thé vert, du laurier pour les soupes, du thym et du romarin pour des tisanes, de la ciboulette pour les omelettes et les salades, de la sarriette…

Toujours parfaites à rajouter dans les recettes pour relever le goût.

La nature est aussi source de créativité et d’inspiration

Pour ceux qui aiment peindre ou dessiner (comme moi), ou même photographier, la nature peut être une grande source d’inspiration. Les jeux des couleurs, des formes géométriques ou des aspects peuvent être observés partout et sont bien souvent réutilisés ou revisités par des artistes.

La nature et la création artistique sont également parfois intimement liées, comme cette maison imaginée par Hundertwasser où la nature fait partie intégrante de l’œuvre.

Maison de Hundertwasser

Il est essentiel de prendre soin de cette nature sauvage qui nous entoure encore, car elle n’est pas dissociée de ce que nous sommes. Elle nous nourrit, nous protège, nous éveille, nous émerveille, nous procure du bien-être.

Prendre soin de la nature, c’est comme prendre soin de nous-même. Vivre en conscience en cohérence de ce qui nous entoure.

On récapitule ?

La nature nous apporte beaucoup de bienfaits :

  • Elle nous apaise
  • Nous respirons mieux
  • Elle nous procure un mieux-être grâce à la connexion avec les éléments naturels qui nous entourent
  • Elle nous expose à une luminosité plus importante (bon pour le moral)
  • Elle éveille nos sens et amplifie ainsi notre plaisir
  • Elle nous reconnecte à notre corps et vide le mental
  • Elle nous rappelle les cycles de la vie et combien l’homme se doit de respecter également ses propres cycles pour garder une bonne santé
  • Nous redevenons des aventuriers lorsque nous nous émerveillons de la découverte d’un lieu nouveau, d’animaux sauvages
  • Elle est source de vie et nous protège
  • Elle nous inspire et développe notre créativité

Ainsi pour profiter de la nature dans votre emploi du temps surchargé, vous pouvez décider de faire une pause jardinage ; des promenades en forêt, à la mer ou à la campagne ou simplement passer un moment à contempler votre jardin.

Ce ne sera jamais du temps de perdu puisqu’il augmentera votre plaisir de vivre et votre conscience du monde qui vous entoure.

Par cet article, je participe à un carnaval d’articles qui est un événement inter-blogueurs sur un même thème imposé . Le thème “Quelle place laissez-vous à la nature dans votre vie ?” est organisé par Heikel du blog Jardiner Futé qui nous guide pour apprendre à jardiner en permaculture. Profitez-en pour aller y jeter un coup d’œil! Winking smile

Et vous, savez-vous savourer ces petites magies de Dame Nature ? Si vous connaissez quelqu’un qui aurait besoin de ce rappeler combien la nature est belle, n’hésitez pas à le lui envoyer.

Je vous dis à très vite, pour la suite.

Crédits photos: les 2 premières sont de moi puis de Adege, Oldiefan, Lapping.

Partagez si vous aimez :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
  •   
  •  

16 Comments

  1. Cendra

    at

    Ah, comme j’aime ton article! La nature est si essentielle à nos vies et je cherche petit à petit à aller plus souvent dehors avec mes enfants (Charlotte Mason a elle aussi, la conviction que la nature est vitale!). D’ailleurs, ton article m’a donné envie de m’habiller et d’aller faire un tour 🙂

    1. Katia

      at

      Je suis ravie de t’avoir inspiré l’envie d’aller faire un tour! 😉 Je suis curieuse alors je suis allée voir qui était Charlotte Mason que je ne connaissais pas. J’ai survolé les principes de sa philosophie et j’ai aimé lire ” Les enfants sont des « personnes » dès la naissance “, tant de gens semblent l’oublier. Merci à toi pour ce retour! 🙂

  2. Morgane

    at

    J’aime énormément ton article. Il est inspirant ! Merci à toi. Personnellement la nature malaise énormément surtout le bord de mer.

    1. Katia

      at

      Je suppose que tu as voulu écrire “m’apaise”. Merci de ce retour

  3. at

    Je suis tout à fait d’accord, la nature ne peut être que source d’inspiration. Dommage qu’elle soit si souvent négligée et reléguée à simple titre de décor. J’apprécie les balades au grand air, rien de mieux pour se revigorer et nourrir l’imagination et la créativité !

    1. Katia

      at

      Oui une promenade peut être une forme de méditation active. 🙂

  4. Little Pucette

    at

    J’ai pris énormément de plaisir à lire cet article. Il est tellement vrai, juste.
    Une phrase en particulier m’a fait réagir : “Si vous (…) subissez la dépression, (…) vous relier à la nature chaque jour pourra être une étape d’un mieux-être”. Que ce conseil est juste ! J’ai connu une année particulièrement difficile. Et c’est la période pendant laquelle ma vie et ma vision des choses ont le plus changer. Sortie en forêt, balade à la mer, regarder les oiseaux virevolter, devenir végétarienne, s’émerveiller d’un coucher de soleil, ou d’une fleur qui éclot. En un an, je me suis plus rapprocher et reconnecter à la nature que pendant les 25 années qui l’ont précédé.
    Merci pour ton article, merci de nous rappeler l’essentiel.
    Douce journée.

  5. Katia

    at

    Le bonheur est effectivement présent dans ces moments simples quand on sait les apprécier à leur juste valeur. Une belle journée à toi également 🙂

  6. Carnaval d'articles "Quel est le livre qui m’a (le plus) inspiré dans ma vie ?" - Alors la forme

    at

    […] est le livre qui m’a (le plus) inspiré dans ma vie ? ” organisé par Katia du blog Routines Plaisir. Cliquez sur le lien suivant pour découvrir d’autres articles ayant pour thème un livre qui a […]

  7. Mon carnaval d'articles ouvert à tous les blogueurs - Routines Plaisir

    at

    […] Quel est le livre qui m’a (le plus) inspiré dans ma vie ? ” organisé par Katia du blog Routines Plaisir. Cliquez sur le lien suivant pour découvrir d’autres articles ayant pour thème un livre qui a […]

  8. Atlas Shrugged, ou LE livre qui m'a (le plus) inspiré dans ma vie - Heureuse dans sa tête et dans son couple

    at

    […] : “ Quel est le livre qui m’a (le plus) inspiré dans ma vie ? ” organisé par Katia du blog Routines Plaisir. Cliquez sur le lien suivant pour découvrir d’autres articles ayant pour thème un livre qui a […]

  9. Atlas Shrugged, ou LE livre qui m'a (le plus) inspirée dans ma vie - Heureuse dans sa tête et dans son couple

    at

    […] : “ Quel est le livre qui m’a (le plus) inspiré dans ma vie ? ” organisé par Katia du blog Routines Plaisir. Cliquez sur le lien suivant pour découvrir d’autres articles ayant pour thème un livre qui a […]

  10. Un livre qui a bouleversé... et a changé radicalement ma paternité - Se soigner autrement

    at

    […] est le livre qui m’a (le plus) inspiré dans ma vie ? ” organisé par Katia du blog Routines Plaisir. Cliquez sur le lien suivant pour découvrir d’autres articles ayant pour thème un livre qui a […]

  11. Mon livre coup de cœur : « Ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n'en as qu'une » - Je gère ma vie

    at

    PING […] Cet article participe à un carnaval d’articles entre blogueurs ayant pour thème « Quel est le livre qui m’a (le plus) inspiré dans ma vie ? », organisé par Katia du blog Routines Plaisir. […]

  12. Un des livres qui a changé ma vie : les quatre accords toltèques – Do You France

    at

    PING […] est le livre qui m’a (le plus) inspiré dans ma vie ? ” organisé par Katia du blog Routines Plaisir. Cliquez sur le lien suivant pour découvrir d’autres articles ayant pour thème un livre qui a […]

  13. Notre testament spirituel - Créateur recherche Paix Intérieure

    at

    […] est le livre qui m’a (le plus) inspiré dans ma vie ? ” organisé par Katia du blog Routines Plaisir.  N’hésitez pas à découvrir d’autres articles ayant pour thème un livre qui a […]

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.