Comment gagner du temps et être plus positif!

Par cet article, je participe à un carnaval d’articles qui est un événement inter-blogueurs sur un même thème imposé . Le thème “Quelle habitude ai-je changé pour prendre soin de moi et devenir acteur de ma santé ?” est organisé par Andrée du blog Ma case à soins .

Il y a parfois,

de petites habitudes qu’il est facile de modifier pour changer votre vie.

De petites habitudes pas trop coûteuses à mettre en place, qui mises bout à bout, augmentent notre bien-être et notre plaisir de vivre.

 

Couple cocooning pause thé

Quand je le peux, j’essaye de prendre soin de moi en modifiant certains choix que je fais au quotidien.

Non pas parce que ce conseil nous est sans cesse répété dans les livres de psychologie ou de développement personnel, mais parce que

j’ai compris que c’était une condition sine qua non pour être en bonne santé.

Et la bonne santé, c’est quand même une base du bien-être.

Hypersensible, j’ai toujours eu tendance à réagir plus que la plupart des gens au niveau de mon corps ou de mes émotions :

quand je subis du stress, de l’inquiétude ou un mal être

– quand j’ingère un aliment ou un médicament qui ne me convient pas

– quand je me tartine la peau de cosmétiques inadéquates

Pour moi, prendre soin de soi c’est  :

prendre soin de son corps physique, intérieurement et extérieurement

prendre soin de son mental en prenant garde à ce à quoi on l’expose quotidiennement, les images et les lectures, les discussions, les mots que l’on prononce

On peut donc dire qu’au fur et à mesure du temps, j’ai commencé à mettre en place des petites choses pour mon bien-être et ma santé, à force de me renseigner ici et là sur certains sujets qui me préoccupaient.

LES CHANGEMENTS

– boire du thé vert tous les matins et parfois du thé matcha

– ne plus me tartiner le corps de cosmétiques ou crèmes de soin non bio ou trop agressives et décapantes (remplacées par une crème simple bio, lavage simple bio)

– ne plus faire de colorations artificielles, (le remplacer par le henné bio)

– arrêter de regarder le journal télévisé ou de me gaver d’informations par divers médias

– arrêter de boire du lait

– pratiquer la méditation

Thé à la menthe

Il y a aussi certaines pratiques que je n’ai jamais commencé par choix conscient :

– fumer

– boire de l’alcool de façon régulière et en quantité

 

 

Ce sont des routines que j’ai prises naturellement tout simplement car il y avait une raison importante à cela et cette raison était plus forte que la frustration de perdre un plaisir.

Ce pouvait également être une habitude que l’on fait machinalement sans se poser la question de savoir si elle est bonne pour soi ou non, et à bien y réfléchir, la possibilité de trouver une pratique plus saine s’est offerte à moi.

Il est essentiel de se rappeler le pourquoi de ce que l’on fait pour que la routine installée perdure.

Celle dont je souhaite vous parler aujourd’hui est :

La diète médiatique qui peut améliorer votre joie de vivre !

Cela peut paraître surprenant, à priori de cesser volontairement de regarder le journal télévisé (ou tout autre média diffusant de l’information : radio, journaux sur internet…).

Disons que je n’ai jamais été une adepte de cette pratique de façon quotidienne et très régulière. Mais lorsque mon enfant est venu au monde, il m’a semblé évident que cela devait cesser complètement. Cela fait maintenant 7 ans que je le fais et ça ne me manque pas du tout.

J’avais lu à cette époque une étude publiée par des pédiatres qui mettaient en garde sur les méfaits de la télévision sur les jeunes enfants de 0 à 3 ans. Comme cela me semblait être du bon sens, j’ai donc choisi de ne plus allumer la télévision en présence de mon enfant, autant dire que c’était très souvent le cas.

 

Téléviseur

 

 

L’impact des images sur le cerveau , toujours choisies de plus en plus violentes par les médias n’est pas à négliger, autant pour un enfant que pour une personne adulte.

Il y a un livre, que je n’ai pas encore lu qui traite de ce problème : TV lobotomie – La vérité scientifique sur les effets de la télévision de Michel Desmurget, Docteur en neurosciences et directeur de recherche à l’INSERM.

Il y regroupe de nombreuses études scientifiques sur le sujet.

Si l’on veut être heureux , il faut éviter de gaver son cerveau de toutes les mauvaises nouvelles qui nous passent sous le nez.

Attention, il ne s’agit pas de vous culpabiliser si vous regardez la télévision, juste de vous mettre en garde de bien choisir en conscience ce que vous sélectionnez comme programme.

Si on compare cela à la nourriture que l’on ingère, les informations négatives ingurgitées par notre cerveau pourraient être assimilées à de la malbouffe. Imaginez l’impact sur votre humeur… !

4 BONNES RAISONS DE PRATIQUER LA DIETE MEDIATIQUE

1. Nous sommes IMPUISSANTS pour y changer quelque-chose.

Les faits relatés par les informations sont bien souvent des nouvelles très négatives

Pourtant, qu’il y ai une guerre dans tel pays, qu’un accident de la route ai eu lieu à tel endroit est malheureux bien évidemment, mais regarder ces images n’y changera rien.

Cela ne fait que créer de la frustration à ne pas pouvoir agir et un enregistrement récurrent dans votre cerveau de mauvaises nouvelles qui tendraient à nous faire penser que la vie est triste et remplie d’horreurs.

La peur et la colère s’infiltrent dans nos consciences, ce qui ne favorise pas l’action, ni la solidarité.

Mais en réalité, il pourrait tout aussi bien avoir un journal des nouvelles positives, tous les jours, et je vous assure que cela changerait beaucoup de choses à notre façon de voir la vie.

Vous ne vous êtes jamais posé la question du pourquoi les nouvelles ne sont que négatives (ou presque) ?

Les médias aiment le sensationnel puisque visiblement leur soucis n’est pas seulement de nous tenir informés des faits mais aussi de faire de l’audimat, de vendre leurs espaces publicitaires à bon prix !

2. Vous vous exprimez par un geste citoyen

Ne pas suivre les médias d’information est donc aussi pour moi, une forme de boycotte, de révolte de cette façon de nous proposer l’information. Et là, en faisant cela et en partageant avec vous ma pratique, je suis déjà dans l’action.

Je supposes que vous vous dites que dans ce cas-là ,on n’est plus au courant de rien. Pourtant si !

Les informations essentielles et les plus importantes vous seront retransmises par la boulangère (après vous avoir parlé du temps qu’il fait), les voisins, votre mère, les collègues de bureau…

3. Vous vous concentrez sur l’essentiel ! Vous êtes plus positif !

Ne pas prendre en pleine face tous ces informations négatives ne vous concernant pas directement, vous permet de vous concentrer sur l’essentiel pour vous. Prendre soin de vous et de ceux qui vous entourent, là où vous pouvez agir directement et tout de suite.

4. Vous gagnez 3H30 par semaine de temps libre

Vous pouvez choisir, à l’heure du journal télévisé, de mettre en place une routine de votre choix pour votre plaisir.

Par exemple, lire ce livre que vous n’arrivez jamais à finir, faire des coloriages zen (ne sous estimez pas le pouvoir des couleurs sur votre moral !), méditez, téléphoner à cette amie (ou votre grand-mère) que vous voulez appeler depuis des mois, visionner une vidéo intéressante, …

A vous de trouver ce qui vous plaira de faire, chaque jour, à la place, une chose qui vous apportera du plaisir ou un savoir qui vous aidera concrètement dans votre vie !

 

RELEVEZ LE DEFI  ! CAP ou PAS CAP ?

Je sais que ce sujet est sensible et que certains ne vont pas adhérer, mais j’aimerais vous proposer une chose : et si vous releviez le défi pour voir ?

ESSAYEZ DE PRATIQUER LA DIETE MEDIATIQUE PENDANT UNE SEMAINE

Vous êtes septiques, vous ne pensez pas que cela vous apportera quelque-chose, faites-moi plaisir :

ESSAYEZ avant de tirer vos conclusions !!!

Venez me raconter dans les commentaires si vous relevez ce défi et les effets bénéfiques qui en découlent! Vous serez peut-être surpris du résultat !

VOUS VOULEZ ALLER ENCORE PLUS LOIN ?

(ça c’est le niveau 2 pour les plus aventuriers ! Open-mouthed smile)

Essayez de vous passer de votre télévision durant une semaine et remplacez chaque instant de gagné par une autre activité plus positive et qui vous apporte.

Vous pourriez mettre de la musique par exemple, cela crée tout de suite une ambiance différente …

Et si ce défi vous a plu, rien ne vous empêche de le continuer au-delà !!!

Paysage banc et lac

N’oubliez pas :

C’est VOUS le créateur de votre bonheur et vous le créez SUR MESURE !

crédits photos: annca; 5688709;  congerdesign ; Pexels,; Aaron Burden

Partagez si vous aimez :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
  •   
  •  

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.