Le bien-être par la danse orientale

Dans un précédent article, je vous avais parlé de la mise en place de la méditation dans mon quotidien de façon régulière dans le but de m’aider à me recentrer.

Dans mes routines antérieures déjà installées depuis la rentrée de septembre, j’ai choisi la danse orientale ,une pratique qui me rend heureuse chaque semaine.

C’est le minimum je pense que l’on puisse faire pour entretenir son corps, sa souplesse, éliminer ses tensions et faire circuler l’énergie.

Minimum aussi pour vider sa tête et ne penser qu’au moment présent.

mains henné by Free-photos

Être déterminée à se faire du bien

Pourtant, j’aurais très bien pu ne jamais suivre ce cours. J’avais quelques soucis de garde d’enfant à résoudre pour pouvoir y assister…ma présence au cours risquait d’être aléatoire voire anecdotique.

Le résultat qui en a découlé est que les deux années précédentes, je n’ai rien pratiqué du tout !

Se laisser ainsi décourager par une contrainte et ne pas faire ce que l’on désire vraiment était une erreur.

J’avais abandonné avant même d’avoir commencé !

Cette année, forte de mes nouvelles résolutions, j’ai agi différemment, j’ai décidé de m’inscrire coûte que coûte. J’allais devoir trouver des solutions aux problèmes de garde à chaque fois qu’ils se présenteraient. Et pour l’instant, comme par magie, je trouve toujours des solutions.

Ce qui est formidable, c’est que d’aller vers ce que l’on aime nous aide à faire fonctionner notre imaginaire pour résoudre les obstacles.

Faire ce que l’on aime nous aide à renouveler l’énergie positive qu’il y a en nous,


à entretenir notre petite flamme.


Un cercle vertueux à conserver absolument !

 

Une bougie qui illumine


C’est ainsi que pour mon plaisir et mon bien-être, j’ai choisi la Danse Orientale.

Car c’est bien connu :

Danser ça rend heureux !

 

C’est également une très bonne manière d’exprimer sa joie.

C’est un plaisir parce que la danse sous toutes ses formes met en marche cette dynamique du corps en mouvement qui est toujours source de bien-être

Cette joie est décuplée par le fait que le cours est animé par une belle personne, très positive Christel Chevalier de l’association


Prisha Faracha – La Plume du Papillon, Danses traditionnelles d’Orient

Christel Chevalier danse orientale

 

Je vous vois d’ici m’imaginer à faire une danse du ventre très technique le nombril à l’air…

Non ce n’est pas tout à fait cela !

C’est un cours où l’on danse en tenue décontractée, comme on le souhaite, souvent en jupe longue pour le plaisir de la voir tournoyer.

Même si nous étudions la technique car il en faut tout de même un peu,

le bien-être est la priorité.

 

Les débutants sont les bienvenu.e.s

Je débute vraiment cette année la danse orientale. N’ayant pas fait de danse depuis plus de 10 ans, (à part dans mon salon quand j’ai besoin de me défouler et je vous le conseille c’est très bon de se laisser aller ainsi parfois! ) j’apprends tout doucement les bases.

Au début, le novice peut être un peu perdu, les mouvements étant très différents des autres danses, mais petit à petit l’aisance se fait et la fluidité du corps augmente.

Ce qui nous transporte également outre le fait de faire bouger son corps, c’est la musique ! Les différentes musiques qui sont choisies soigneusement par Christel tout au long du cours sont variées et très souvent différentes selon son inspiration.

La musique fait vibrer notre corps et notre âme au son des percussions.

Et cette fois, les vibrations ne sont pas qu’une impression. Nous pouvons provoquer cela grâce à des petits mouvements rapides du bassin et vraiment les ressentir, pensez à Shakira qui se trémousse et vous verrez ce à quoi je veux vous faire allusion.


Christel Chevalier tournoiement

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pratiquer la danse orientale est aussi bénéfique pour accepter son corps.

Toutes les anatomies y sont mises en valeur, une femme avec des rondeurs pourra tout autant faire preuve de féminité et de sensualité, qu’une femme plus fine, chacune ayant leurs atouts pour cette danse.

L’idéal est de trouver progressivement « sa propre danse », sa « propre écriture » en fonction de son corps et de ses envies.

Cela peut aider certaines personnes à retrouver une certaine confiance en elles et à s’accepter telles qu’elles sont. Toutes les femmes sont belles à leur façon.

La danse orientale demande aussi une certaine maîtrise de son corps et permet de se muscler plus que l’on peut s’imaginer de prime abord. (Pensez à vos futurs jolis abdos! )

Ce que j’apprécie particulièrement dans ce cours, c’est également ce qu’il y a autour de la danse, les échauffements, les étirements, les respirations profondes…

un travail d”ancrage et d’équilibre est également présent par la pratique de la visualisation de l’arbre .

Lâcher prise et renouer avec son corps et sa sensualité

La danse libre à la fin du cours, est un moment où l’on peut se laisser aller à ressentir la musique sans contrainte, au rythme de ses propres envies d’exploration et de lâcher prise, en complicité avec les autres personnes du groupe, quel délice !

Sans doute le moment le plus créatif du cours, qui permet de se réapproprier les points techniques du cours en les laissant se mêler à des mouvements plus libres de nos choix, en se laissant porter par la musique.

Je conseille la danse orientale pour les femmes (et les hommes car il y en a aussi!) qui ont envie de renouer en douceur avec leur corps, leur sensualité et leur féminité.

Il est important de bien choisir son cours, d’aller essayer avant (il existe beaucoup de variantes différentes de cette danse) et de sentir si on s’y sent bien.

La personnalité du danseur qui enseigne joue aussi beaucoup, et sur ce point je n’ai aucun doute que Christel est une petite fée, toujours pleine d’énergie, de bonne humeur et d’attentions pour ses élèves.

N’hésitez pas à aller sur page facebook de Prisha Faracha – La Plume du Papillon, Danses traditionnelles d’Orient si vous voulez en savoir plus.

N’oubliez pas de me dire en commentaire, vos impressions, si vous aussi la danse orientale vous inspire ou si vous avez trouvé une autre pratique pour votre bien-être… A très vite!

Par cet article, je participe à un carnaval d’articles qui est un événement commun sur un même thème entre blogueurs. Le thème “une pratique qui me rend plus heureu-se-x chaque semaine” est organisé par Lucien du blog Riche de Temps. Pour découvrir d’autres articles sur le même thème, cliquez-ici.

Crédits photos: Barbe (une de l’article), Free-photos, bhupendrasingh,Alain Le Bourdonnec, Prisha Faracha – La Plume du Papillon, Danses traditionnelles d’Orient . Certaines photos en sont pas libres de droits, merci de respecter.

Partagez si vous aimez :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
  •   
  •  

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.